LAB

REPENSER ET OPTIMISER L'ENSEMBLE DES INTERACTIONS

API ET SYNCHRONISATION

Nous souhaitons donner à l’ensemble des acteurs la possibilité de synchroniser les données sur l’ensemble de leurs logiciels de travail : gestion, inventaire, marketplaces… Nous travaillons actuellement au développement d’un environnement API Management qui permettrait à nos utilisateurs de bénéficier de la cohérence et de la persistance de leurs données sur l’ensemble des systèmes d’information.
En autorisant la connexion entre l’API Seezart et la solution de son choix, l’utilisateur aura la possibilité d’intégrer les informations fiables et certifiées. De même, toutes les mises à jour seront automatiquement répercutées, c’est-à-dire que la saisie de nouvelles informations sera unique et transmise à l’ensemble des SI.
L’ambition est de créer une nouvelle infrastructure informationnelle afin de garantir l’intégrité des données, qui circulent en toute sécurité.

LEGAL INTELLIGENCE

L’implémentation des contrats dits intelligents (smart contracts) dans le sens d'une automatisation des relations contractuelles représente l’étape décisive pour révéler le véritable potentiel de notre utilisation de la technologie blockchain aux acteurs du marché de l’art. Il est ainsi possible de réduire considérablement les coûts de transaction, délais d’exécution et points frictions. Notre ambition est de franchir les frontières organisationnelles en mobilisant l’intelligence collective, et ce afin d’impulser une économie plus liquide et plus vertueuse où l’erreur est limitée. Les formalités contractuelles et administratives sont donc simplifiées pour les artistes, les galeristes, les collectionneurs et tous les autres agents économiques du marché de l’art.

Par l’intermédiaire de Seezart, tous les contrats peuvent être encodés sur un réseau décentralisé et sécurisé. En implémentant des règles organisationnelles simples et en les exerçant par le code, nous proposons des structures relationnelles logiques, ordonnées, auto-gérées, et guidées par une éthique des affaires à l’échelle internationale.

Compte-tenu de la rigidité de la réglementation et des mécanismes existants, nous travaillons de concert avec des avocats, des assureurs, des fiscalistes, des organismes de régulation. Mais aussi avec des galeries, artistes, collectionneurs, family offices et fonds d’investissement pour anticiper certains cas d’usage, et ainsi donner au marché la possibilité de s’auto-réguler de façon vertueuse.

DATA ET INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Seezart souhaite exploiter le potentiel de la combinaison entre l'IA et la Blockchain pour que les différentes parties aient accès le plus rapidemment possible à une donnée collective. Une donnée internationale, fiable et anonymisée évaluant l’ensemble des opérations : enchères, gré à gré et ventes de collectionneur à collectionneur. Grâce à la mutualisation des informations sur les oeuvres d’art par la blockchain, tous les acteurs du marché de l’art pourront bénéficier d’outils d’analyse statistique et prévisionnelle. Nous souhaitons favoriser l’économie de la connaissance pour produire une valeur supérieure nouvelle bénéfique à tous les acteurs du marché.

Ces recherches sont guidées par les principes d’équité : les bénéfices issus de la valeur créée doivent être partagés de façon équilibrée en fonction de la participation de chacun.
Aujourd’hui, la pertinence des rapports disponibles n'est pas suffisante, principalement en raison du caractère parcellaire et morcelé des données sur le marché. Les mesures reposent essentiellement sur les résultats des enchères publiques, à l’exclusion des ventes de gré à gré et peer. Une évaluation fidèle et fiable de l’activité du marché fait défaut, ne permettant pas d’exploiter tout son potentiel.

TRAÇABILITÉ DE L'OEUVRE TANGIBLE

Seezart a pour ambition d'agréger l'ensemble des moyens existants et futurs afin de garantir une authentification fiable et irrévocable d'une œuvre d’art. Nous mettons en parallèle la certification, la provenance et la tangibilité de cette dernière.

La rareté et l’unicité des oeuvres d’art impliquent impérativement la vectorisation du virtuel-réel, notamment au regard des grandes problématiques que sont la lutte contre les faux, la lutte contre le Trafic de Biens Culturels, la restitution des oeuvres d’art, le respect de la Convention de Washington… Seezart n’a pas vocation à développer une solution de marquage propre, mais de favoriser la collaboration des experts scientifiques et technologiques pour renforcer la transparence et la confiance du marché.