Inventaire d'une vie d'artiste : l'exemple Richter

L'un des artistes les plus chers et les plus influents au monde a fêté ses 85 printemps le 9 février dernier. En plus de cinquante ans de carrière, Gerhard Richter peut se vanter d’avoir à son actif une production impressionnante dans des styles aussi divers que maîtrisés. Et chez Seezart, on doit bien reconnaître qu'on est fans de Gerhard devant l'éternel...

Gerhard Richter à New York | Credits : MARIO SORRENTI, le WSJ Magazine

Inclassable

Mes tableaux sont sans objet [...] sans raison d’être, ni but, ni fin. (Mais il y a quand même de bons et de mauvais tableaux).
— Gerhard RICHTER

Difficile pourtant de vous le présenter. Richter a décidé de ne pas se cantonner à un seul style d'art, et c'est peu de le dire ! Très tôt, il prend le contre pied de la facilité en se frayant un chemin bien à lui, entre peinture figurative, abstraction, photo-réalisme, pièces de verre, portraits, peinture de paysages... Pour lui,  une oeuvre met avant tout en avant une méthode :"Mes tableaux sont sans objet ; [...] ; ils sont comme les choses, les arbres, les animaux, les hommes ou les jours qui, eux aussi n’ont ni raison d’être, ni fin, ni but. Voilà quel est l’enjeu. (Mais il y a quand même de bons et de mauvais tableaux.)" conclue-t-il avec dérision.

Gerhard Richter en pleine fabrication d'une Abstraktes Bild | Extrait du film de Corinna Belz

Souvent dans ses tableaux, une mise à distance de la réalité survient. Elle est produite par des effets de flous, que ce soit dans ses peintures réalistes, dans ses peintures abstraites ou dans ses Overpainted Photographs, où l'ajout de matière picturale vient adoucir la netteté de l'image photographique.

La méthode et le flou

Mais si Gerhard Richter emploie volontiers le flou pour représenter le monde, il est on ne peut plus précis lorsqu’il s’agit de documenter ses œuvres.

A la fin des années 60, raconte le critique d’art Dietmar Elger, Richter devient obsédé par le besoin de décrire son développement artistique. Il commence à cataloguer et à organiser méthodiquement sur des panneaux en carton, groupés par thèmes, les photos, montages et croquis ayant inspiré son travail. Ce travail au long cours est devenu une oeuvre en soi, qui a même été exposée, publiée et augmentée méthodiquement par son auteur au fil des années : l’Atlas.

Je voulais créer de l’ordre, avoir une vue d’ensemble
— Gerhard Richter au sujet de son oeuvre-fleuve, Atlas

Gerhard Richter Atlas, extrait | Source : SKP

Aujourd’hui grâce à ce colossal travail d'inventaire, on peut lire dans son cheminement artistique comme dans un livre ouvert : sur son site internet, chaque oeuvre est dotée d'une "carte d'identité" comprenant une photo, les publications dont elle a fait l'objet, les expositions auxquelles elle a participé... Tiens, tiens, ça ne vous rappelle pas quelque chose? Pour un peu, on ferait le rapprochement avec une certaine application pour artistes, particulièrement chère à nos coeurs ;)

Recenser, dénombrer, archiver

En ce moment, Richter constitue d'ailleurs le catalogue raisonné de ses Overpainted Photographs, et il fait appel au public pour répertorier les oeuvres en circulation. Car avec une telle production, son art a évidemment fait école partout dans le monde. 

Un signe qui ne trompe pas? De faux Gerard Richter sont vendus parmi d'autres imitations de Goya, Rembrandt, Magritte ou Van Gogh, dans les rues de Dafen, le quartier des copistes de Shenzen.

A Dafen, près de Shenzhen, une ville de copiste reproduit tous les grands maîtres. Et Gerhard Richter n'y fait pas exception | Une photo de la série « Real fake Art » | Credits : Michael Wolf / Otto Steinert

Ainsi Gerhard Richter garde sans cesse un œil sur ses créations et ce n'est pas toujours facile. Un véritable exemple dans le monde de l'art ! Chez Seezart, nous ne pouvons qu'applaudir cette initiative car nous partageons ce même désir de tracer, documenter et attester une provenance claire des oeuvres d'art, pour protéger les auteurs et encourager la création. Bref : rendre à César ce qui est à César.