La collection Kulukundis au coeur d'une nouvelle querelle familiale

Tara Tyson Kulukundis est une ex-starlette de séries télévisées US. Elle a connu son heure de gloire dans les années 70's grâce à quelques apparitions dans Charlie's Angels ou Starsky et Hutch, et fut même photographiée par Warhol, consécration ultime.

L'ex égérie d'Andy Warhol est attaquée par ses propres enfants pour la vente illégitime de la collection familiale

En 2010, son époux le magnat grec des transports martimes Michael Kulukundis décède. La veuve peine à assouvir son train de vie dispendieux. Elle refuse obstinément de quitter la somptueuse villa que la fiducie familiale (d'une valeur de 25$M) possède dans le Southampton et qu'elle doit céder. Cette affaire de squat atypique fait alors la une des journaux...

Aujourd'hui l'excentrique drôle de dame fait de nouveau parler d'elle ! Contre l'avis de tous, elle a contacté Sotheby's pour la vente d'une douzaine de tableaux appartenant à la grand mère de son époux et désormais aux mains du trust familial : une esquisse au pastel de Degas intitulée "Les trois danseuses", plusieurs marbres grecs, deux sculptures chinoises, trois Matisse, un Pissarro et "Christ chassant les marchands du temple" signé El Greco... Un véritable trésor... qui ne lui appartient pas.

Tara et son fils Manuel Kulukundis, une entente pas si parfaite

L'homme d'affaires Michael Kulukundis avait fait marquer les oeuvres d'une étiquette, pour signaler qu'elles retomberaient dans l'escarcelle familiale à la mort de la grand-mère. Maigre précaution!

Les 4 enfants Kulukundis viennent d'attaquer leur mère en justice. Dommage. Une certification digitale aurait permis d'écarter toute zone de flou et qui sait, peut-être évité ce drama familial...