Orlan VS Lady Gaga : le procès du futur


Le 7 juillet, Tribunal de Grande Instance de Paris a tranché dans l'affaire qui opposait depuis 2013 l'artiste plasticienne internationalement connue Orlan et la diva de la pop, Lady Gaga : l'artiste la plus emblématique du Body Art et de l'hybridation corporelle a été déboutée par le TGI de Paris et a décidé de faire appel. L'affaire sera bientôt portée devant les tribunaux américains. 

Pour Orlan, deux oeuvres de l'artiste française auraient été plagiées par Lady Gaga dans son clip Born this way

Orlan avait en effet accusé la chanteuse de plagiat pour son album et vidéoclip "Born this way", sortis en 2011. Selon la chef de file du Body Art, cette dernière aurait contrefait deux de ses oeuvres les plus célèbres : Bumpload (1989) et Woman with head (1996); des oeuvres qui mettent en scènes ses transformations physiques et ses prothèses faciales. C'est vrai qu'a y regarder de plus près, on leur trouverait bien un petit un air de famille...

Un procès pour plagiat oppose depuis 2013 l'artiste plasticienne Orlan à la chanteuse pop Lady Gaga. Inspiration, hommage ou copie? L'affaire fait débat.

Orlan qui réclamait 31,5 millions de dollars de dédommagement et la suspension de la diffusion du clip devra payer 20 000€ à la chanteuse pop et à son label Universal Music. Quand l'originalité devient marque de fabrique, cela se termine parfois en affaire de gros sous... Dommage. Car depuis les années 1960, Orlan avait fait de la transformation du corps féminin et de la quête d'identité son champ d'exploration propre, et estime aujourd'hui légitime d'être reconnue pour cela.

“J’en ai assez de servir de R&D à Lady Gaga”
— Orlan

 

Au delà des références à Orlan, et à ses célèbres implants sur le front, l'article d'Animal New York paru en 2013 pointe tous les hommages qu'on devine dans le clip, de Matthew Barney en passant par Marco Brambilla, les pistes sont infinies car la frontière entre plagiat, inspiration et re-création est ténue. 

Conscientes ou inconscientes, les influences artistiques qui traversent les créations de la plus excentrique des chanteuses pop donnent en tout cas lieu à des oeuvres singulières. 

“Oh my gosh. What is that? It’s quite beautiful. That’s weird! It’s very fabulous. Well, I’m going to be inspired by her now, thank you!”
— Lady Gaga

 "Oh mon dieu, qu'est-ce que c'est? C'est bizarre et fabuleux. Eh bien merci! Je crois que je vais m'en inspirer maintenant!" avait-elle déclaré non sans ironie au journal à la vue d'images du travail d'Orlan. Gaga va certainement continuer à pavaner quelques temps... Du moins jusqu'au prochain passage en appel.